Prince Of Persia The Lost Crown – TEST PC : La surprise de ce début d’année ?

Prince Of Persia The Lost Crown - TEST PC : La surprise de ce début d'année ?

La licence Prince Of Persia est de retour, voyons ce que vaut ce nouvel opus intitulé Prince Of Persia The Lost Crown développé par Ubisoft Montpellier.

Que vaut Prince of Persia The Lost Crown ?

Tout d’abord, nous tenons à remercier Ubisoft pour l’envoi du jeu.

“Prince of Persia” est une franchise de jeux vidéo qui a débuté en 1989 avec un jeu de plateforme du même nom, créé par Jordan Mechner. La série est renommée pour avoir révolutionné le genre de jeu de plateforme avec son animation fluide et son gameplay basé sur des puzzles, des pièges, et des éléments d’exploration.

À travers les années, la franchise a connu plusieurs reboots et adaptations, y compris une adaptation cinématographique. Chaque itération a été construit sur la base de puzzles et de plateformes, tout en intégrant de nouveaux éléments de narration et de gameplay, faisant de “Prince of Persia” une série emblématique dans l’histoire du jeu vidéo.

L'histoire : Sauver le Prince Ghassan

Dans ce nouveau chapitre, vous incarnez Sargon, un membre des Immortels, la prestigieuse garnison royale de l’Empire perse. Le jeu débute avec l’enlèvement du prince Ghassan, et en tant que Sargon, accompagné de vos fidèles compagnons des Immortels, votre mission sera de le sauver.

L’intrigue est marquée par de multiples rebondissements, créant une histoire peu prévisible et captivante. Pour éviter de dévoiler des détails cruciaux, nous allons nous en tenir au minimum concernant l’intrigue, pas de spoiler donc.

Le récit vous amène à voyager à travers divers biomes en quête de nouvelles compétences et pouvoirs nécessaires pour sauver le prince. Il faut compter en moyenne 15 heures de jeu en difficulté normale pour arriver à bout de l’histoire.

Le jeu s’inspire profondément de la mythologie perse, vous plongeant dans un monde peuplé de créatures et divinités issues de ces légendes. Tout au long de votre périple, vous rencontrerez également des PNJ (personnages non-joueurs) qui vous proposeront des quêtes secondaires. Le jeu regorge aussi de nombreux secrets et énigmes à résoudre (parfois plutôt corsées).

Pour conclure, l’histoire de ce jeu, bien qu’elle ne soit pas révolutionnaire, est suffisamment captivante pour tenir le joueur. Avec ses quelques cinématiques, un doublage intégralement en français, et un univers riche en lore, elle se révèle être un élément agréable et engageant du jeu.

Prince Of Persia The Lost Crown - TEST PC : La surprise de ce début d'année ?

Le gameplay : Punitif mais accessible

Le gameplay nécessite une certaine habileté et de la précision, car la moindre erreur peut se révéler sévèrement pénalisante. L’architecture et le niveau de difficulté du jeu s’inspirent largement des caractéristiques typiques d’un Metroidvania. Au commencement de l’aventure, les joueurs ont le choix entre un mode Exploration et un mode Guidé. Le mode Guidé offre une légère assistance tout au long du parcours, tandis que le mode Exploration incite les joueurs à découvrir les secrets du jeu par eux-mêmes.

En outre, le jeu propose plusieurs niveaux de difficulté. Ayant personnellement expérimenté le jeu au niveau de difficulté de base, j’ai constaté que certains affrontements, en particulier les combats de boss, peuvent s’avérer exigeants. Cependant, il est important de noter que l’équilibre de certains boss laisse à désirer. Par exemple, le combat contre le boss final est étonnamment facile et peut s’avérer décevant par rapport aux attentes. Il manque cette touche de complexité et de défi attendus dans un affrontement concluant l’histoire.

Dans The Lost Crown le personnage principal, Sargon, détient le pouvoir du Simurgh, une divinité du temps et protecteur de la Perse. Ce pouvoir confère à Sargon une série de capacités liées au contrôle du temps, essentielles pour naviguer à travers des plateformes complexes et accéder à des zones auparavant inaccessibles sans ces compétences spécifiques.

En ce qui concerne son équipement, Sargon est équipé d’une paire d’épées, d’un arc, et d’un chakram. Les joueurs ont la possibilité de renforcer et de personnaliser ces armes, ainsi que leurs potions et amulettes, en se rendant chez un marchand ou à la forge située dans le refuge. Il est crucial de visiter ces endroits fréquemment, surtout une fois que les joueurs ont accumulé suffisamment de ressources, afin d’optimiser et d’améliorer leur équipement pour les défis à venir.

Le gameplay est exceptionnellement satisfaisant par son dynamisme. Lors des combats, on ressent véritablement les impacts de chaque coup, ce qui ajoute une dimension tangible et réaliste aux affrontements. Chaque frappe, esquive et parade est conçue pour donner au joueur une sensation de force, rendant les combats visuellement impressionnants et gratifiants.

De plus, Sargon dispose d’une gamme variée de combos qui enrichissent son arsenal de mouvements. Ces combos ne sont pas seulement plaisants visuellement, ils offrent également une grande fluidité, permettant à Sargon de se déplacer avec une agilité surprenante. Cette agilité se traduit par la capacité de naviguer rapidement sur le champ de bataille en esquivant les attaques ennemies avec grâce et en contre-attaquant pour pouvoir les éliminer en un coup (parer quand il y a une indication jaune sur l’ennemi).

Un autre point notable est l’aspect “complet” des combats. Les joueurs peuvent ressentir un véritable sentiment de progression et de maîtrise en apprenant et en exécutant les différents combos et techniques disponibles. Que ce soit en affrontant des adversaires communs ou des boss redoutables, l’éventail de mouvements de Sargon permet une approche stratégique et variée, encourageant les joueurs à expérimenter et à adapter leur style de combat en fonction des défis rencontrés.

En somme, le gameplay de “Prince of Persia: The Lost Crown” se distingue par sa combinaison réussie de réalisme dans les impacts, d’agilité des mouvements, et d’une approche de combat complète et stratégique. Cette alchimie génère une expérience de jeu profondément engageante et gratifiante.

Direction artistique et Design : Une DA de toute beauté !

La direction artistique de “Prince of Persia: The Lost Crown” est une véritable célébration des couleurs et de l’esthétique du folklore Perse, offrant aux joueurs une expérience visuelle envoûtante et mémorable. Dès les premiers moments du jeu, nous sommes immédiatement plongés dans un monde dans lequel les palettes de couleurs vibrantes et riches évoquent la splendeur et la mysticité de l’ancienne Perse.

Les environnements du jeu sont baignés dans des teintes chaudes de terre cuite, d’or et de pourpre, peignant les déserts ensoleillés et les palais somptueux de la région. Ces couleurs ne sont pas seulement esthétiquement plaisantes, mais elles contribuent également à l’immersion du joueur dans un monde ancien et exotique. La façon dont la lumière joue sur les surfaces, créant des reflets, des ombres et révélant des recoins, invite les joueurs à explorer chaque parcelle du niveau.

Les personnages, eux aussi, sont richement décorés avec des costumes qui reflètent la tradition persane, avec des motifs complexes et des couleurs qui varient du vert émeraude au bleu saphir, en passant par le rouge rubis. Ces choix de design ne sont pas seulement fidèles à l’héritage culturel de la Perse (si l’on met de côté la coupe de cheveu du héros), ils ajoutent également une dimension narrative reflétant les personnalités et les histoires des personnages. 

En outre, les effets visuels du jeu, notamment ceux liés aux pouvoirs du temps de Sargon, sont représentés avec des nuances d’azur et d’argent, créant un contraste frappant avec les tons plus chauds de l’environnement, et renforçant l’aspect magique et surnaturel de ces pouvoirs.

La direction artistique de “Prince of Persia: The Lost Crown” est une réussite éclatante, capturant l’essence de la Perse à travers une palette de couleurs magnifiquement choisie et appliquée. C’est un festin visuel qui enrichit l’expérience de jeu et rend hommage à la richesse culturelle de cette région historique et mythique.

Conclusion et avis

Une surprise
0%

“Prince of Persia: The Lost Crown” s’impose à notre goût comme une révélation surprenante en ce début d’année, démontrant l’excellence du travail accompli par Ubisoft Montpellier. Leur effort est particulièrement notable tant dans le gameplay finement élaboré que dans la direction artistique méticuleusement conçue. Bien que le jeu souffre par moments d’un déséquilibre de difficulté, il parvient néanmoins à offrir une expérience de jeu très plaisante, ponctuée de quelques moments de frustration.

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
press927
press927
1 mois il y a

Merci ! J’aime beaucoup ce type de jeu et il me donne vraiment envie !

À lire aussi :
Derniers articles publiés :
Partenaires :
  • Retrouvez sur Youtube Altis, créateur de contenu gaming basé à Amsterdam

Affiliation :

*Lorsque vous effectuez un achat dans les 7j après avoir cliqué sur ce lien, le Presseplay reçoit une commission. Veillez à bien accepter les cookies commerciaux pour valider l’achat affilié.

Tout sur nos jeux phares :
Partager l'article :
Facebook
Twitter
LinkedIn
Reddit
WhatsApp
Email