PRESSEPLAY

GTA VI : Un hacker jugé et hospitalisé pour une durée indéterminée

GTA VI : Rockstar Games dévoile le premier trailer et la date de sortie de Grand Theft Auto VI

Le hacker ayant divulgué des extraits du prochain Grand Theft Auto (GTA VI) a été jugé, puis interné dans un hôpital pour une durée indéterminée. On vous détaille tout !

Lapsus$ : Des attaques à 10 millions

Le groupe a été remarqué pour la première fois en décembre 2021 en causant un piratage dans les systèmes informatiques du ministère brésilien de la Santé. Il s’est depuis introduit dans de nombreux systèmes de plusieurs entreprises telles que Microsoft, Nvidia et Samsung. Le groupe a utilisé l’application de messagerie Telegram pour lancer des fuites de données ainsi que pour recruter.

Note : Ces attaques ont coûté près de 10 millions de dollars aux entreprises concernées. 

GTA VI, Rockstar face à un jeune de 18 ans

En septembre 2022, l’un des membres du groupe passais sous les radars de Rockstar Games en piratant le studio et laissant derrière-lui une fuite de 90 extraits, soit plus de 50 minutes de vidéo du prochain opus de la licence Grand Theft Auto. Plus frappant encore, il réussit ce piratage à l’aide d’un Firestick, la télévision de son hôtel et un téléphone portable.

Ce membre est un jeune britannique de 18 ans atteint d’un trouble autistique. Il a été arrêté en septembre 2022, puis jugé en décembre 2023. Étant atteint d’un trouble autistique il a donc été placé dans un hôpital pour une durée encore indéterminée.

Il s’était introduit dans le système de messagerie interne de l’entreprise pour déclarer “si Rockstar ne me contacte pas sur Telegram dans les 24 heures, je commencerai à publier le code source.” Il a ensuite publié les clips et le code source sur un forum sous le nom d’utilisateur “TeaPotUberHacker et a été de nouveau arrêté et détenu jusqu’à son procès.

Cette image ne représente en aucun cas la situation de handicap de l'accusé.

Au tribunal, les magistrats ont appris qu’il avait été violent durant sa détention et des dizaines de rapports faisant état de blessures ou dommages matériels. Le juge a déclaré que les compétences du jeune homme et son désir de commettre des cybercrimes signifiaient qu’il restait un risque élevé pour le publique.

Les médecins ont quant à eux jugé l’accusé inapte à subir son procès en raison de son autisme grave. Il a donc été demandé au jury de déterminer s’il avait commis ou non les actes allégués et non s’il l’avait fait avec une intention criminelle. Une évaluation de sa santé mentale utilisée dans le cadre de l’audience de détermination de la peine a révélé qu’il “continuait d’exprimer son intention de revenir à la cybercriminalité dès que possible. Il est très motivé.”

Lors des audiences de détermination de la peine, l’équipe de défense du pirate a fait valoir que le succès de la bande-annonce du jeu indiquait que le piratage n’avait pas causé de préjudice grave aux développeurs du jeu et a demandé que cela soit pris en compte dans la détermination de la peine. Le juge a déclaré qu’il y avait de vraies victimes et de réels dommages causés par ses autres multiples piratages sur des individus et des entreprises qu’il avait attaqués avec Lapsus$.

Un adolescent de 17 ans impliqué

Un autre membre du groupe Lapsus$, âgé de 17 ans, a été reconnu coupable lors du même procès, qui a duré six semaines à la Crown Court de Southwark. Il a travaillé avec le premier accusé et d’autres membres de Lapsus$ pour pirater Nvidia et la compagnie de téléphone BT/EE et voler des données avant d’exiger une rançon de 4 millions de dollars, qui n’a pas été payée.

Le jeune de 17 ans a été condamné à une ordonnance de réadaptation pour mineurs d’une durée de 18 mois, comprenant une surveillance intense et une interdiction d’utiliser les VPN en ligne.

En plus des délits de piratage informatique, l’adolescent a été condamné pour ce que le juge a décrit comme “Comportement désagréable, stalking et harcèlement” envers deux jeunes femmes.

Les deux accusés de 17 et 18 ans sont les premiers membres du groupe Lapsus$ à être condamnés, malgré le fait que d’autres soient probablement toujours en liberté.

Source : BBC

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
À lire aussi :
Derniers articles publiés :
Partenaires :
  • Retrouvez sur Youtube Altis, créateur de contenu gaming basé à Amsterdam

Affiliation :

*Lorsque vous effectuez un achat dans les 7j après avoir cliqué sur ce lien, le Presseplay reçoit une commission. Veillez à bien accepter les cookies commerciaux pour valider l’achat affilié.

Tout sur nos jeux phares :
Partager l'article :
Facebook
Twitter
LinkedIn
Reddit
WhatsApp
Email